Intro

Le reseau citoyen de Liège commencant à se mettre en place, il devient nécessaire d'adopter une politique commune d'adressage IP. la terminologie de cette page est à revoir, et les concepts associés également… : il ne doit pas y avoir de “réseau principal” ni de “management” … il s'agit de sous réseaux mis en place pour ajouter des raccourci entre des nuages, non de passages obligés ni de “maitres” des nodes du niveau mesh0 La notion de “niveau” pourrait être utilisée, en fonction de la taille et de la distance depuis le niveau de base (mesh, actuellement en 10.x.x.0/24 ). Ces réseaux sont sensés garder intactes les données qui y transittent, et se doivent de souscrire à la charte générale de peering de wirelesscommons.org. (p.ex.) Si ces réseaux ne fonctionnent pas, ils ne doivent pas remettre en cause le–Olm- 7 janvier 2008 à 20:39 (CET)

besoins identifiés
  • Configuration aisée des clients. (DHCP)
  • Reseau de management comprenant tout les noeuds principaux.
  • Petits sous-réseaux permettant l'interconnexion et le routage aisé de deux nodes ou plus.
  • Pouvoir facilement interconnecter deux nodes via une connexion filaire afin de consommer moins de bande passante sans fil. (Interconnexion de deux nodes)
  • DNSdans le réseau ? (preconisation de r-c.be pour leDNSinterne)Terminologie
  • Management Network: Réseau composé uniquement des équipements réseaux (WRT, Routeurs, …).
  • Node Network: Réseau associé a une node en particulier, plus la node est populaire, plus le réseau sera grand. (/28, /27, /24)
  • Peering Network: Réseau sous découpé en petit réseaux pouvant être réservés au cas par cas pour l'interconnexion et le routage aisé de deux nodes ou plus.
description

Concrêtement, le réseau général de la ville (/16) est composé d'une part d'un réseau moyen (/24) dédié a l'administration des équipements réseaux et d'autre part de petit sous-réseaux (/24, /27) découpés en fonction de la popularité et de l'importance du noeud sur lequel il sera utilisé. Dans chaque “Access Network”, un serverDHCPpourra être mis en place par le mainteneur de ce noeud. Toutefois, on veillera a n'utiliser qu'un serveurDHCPpar réseau. Par convention, on installera celui-ci sur la dernière IP disponible du réseau concerné. (souvent .254) AucunDHCPne sera présent dans le Management Network et la réservation des ip de celui-ci s'effectuera via une page référencée sur cette même page. Avec cette segmentation, l'ajout d'unDNSglobal et hierarchique peut être facilement envisagé:

  • lg.r-c.be: dns principal de liège. * kennedy.lg.r-c.be: noeud kennedy.
  • longdoz.lg.r-c.be: noeud longdoz.
  • etc…
  • De la même manière un reverse dns est envisageable…
  • Une décentralisation maximale de cesDNSest a prévoir… Lessous-reseaux- LesIPs- LesOutils-

bruxelles 10.91.0.0/16 /27 Peerings (Routing)? FUTUR bruxelles 10.93.0.0/16 /27 Omnis (Usage) UTILISE bruxelles 10.94.0.0/16 /27 Omnis (Usage) FUTUR bruxelles 10.95.0.0/16 /27 Omnis (Usage) FUTUR WirelessAntwerpen 10.97.0.0/16 /24http://www.wirelessantwerpen.beinfo@wirelessantwerpen.be WirelessAntwerpen 10.98.0.0/16 /24http://www.wirelessantwerpen.beinfo@wirelessantwerpen.be WirelessCity 10.99.0.0/16 /24http://www.wireless-city.beinfo@wireless-city.be

* 10.93.0.0/16: Brussels' main network. 
* 10.94.0.0/16: Main Liège Network 
* 10.98.0.0/16: Main WirelessAntwerpen Network.

Details pourBruxelles;Renforts bruxelloisPour les OMNI channel1 essid bombolong un /22 devrait suffire en attendant=== Dans un second temps il serait envisageable d' utiliser des outils comme ZeroConf, avahi, apipa, zeroconf, bonjour,… on en discutera. Il serait mieux de mettre les omnis dans une /22 allouee a la fin de la /16 de ReseauCitoyen: Netmask: 255.255.252.0 = 22 Network: 10.93.252.0/22 !00001010.01011101.111111 00.00000000HostMin: 10.93.252.1 !00001010.01011101.111111 00.00000001 \\HostMax: 10.93.255.254 !00001010.01011101.111111 11.11111110Broadcast: 10.93.255.255 !00001010.01011101.111111 11.11111111Hosts/Net: 1022Class A, Private Internet Details pourLiège Details pourAntwerpen

  • 10.94.0.0/16: Main Liège Network
  • 10.94.254.0/24: Management network
  • 10.94.253.0/24: Peering network
  • 10.94.1.0/25: Kennedy Node
  • 10.94.1.128/25: Longdoz Node
  • 10.98.0.0/16: Main WirelessAntwerpen Network.
outils

Pour calculer facilement les masques, les sous réseaux il existe l'outil “ipcalc” qui vient en paquet sur la majorité des distributions linux et qui donne un truc du genre:

$ipcalc 10.93.0.1/28 \\
Address: 10.93.0.1 !00001010.01011101.00000000.0000 0001 \\
Netmask: 255.255.255.240 = 28 !11111111.11111111.11111111.1111 0000 \\
Wildcard: 0.0.0.15 !00000000.00000000.00000000.0000 1111 => \\
Network: 10.93.0.0/28 !00001010.01011101.00000000.0000 0000 \\
HostMin: 10.93.0.1 !00001010.01011101.00000000.0000 0001 \\
HostMax: 10.93.0.14 !00001010.01011101.00000000.0000 1110 \\
Broadcast: 10.93.0.15 !00001010.01011101.00000000.0000 1111 \\Hosts/Net: 14 Class A, Private Internet 

/28 veut dire que 28 bits de l'adresse IP seront utilisés pour s'addresser au sous-réseau, les 3 bits suivant serviront a s'adresser aux machines (qui ont chacune une adresse IP) et le dernier bit servira de broadcast. Par exemple le sous-réseau 10.93.0.0 peut contenir des adresses IP de 10.93.0.1 a 10.93.0.14, 10.93.0.15 étant le broadcast, le sous-réseau suivant en /28 est 10.93.0.16, qui peut contenir les adresses IP de 10.93.0.17 a 10.93.0.30, .31 est le broadcast et .32 le sous-réseau suivant.

theorie_sur_la_segmentation_d_un_reseau.txt · Dernière modification: 2013/12/01 00:55 par root
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki